PSE : 5 pistes pour aider vos collaborateurs à rebondir

07/09/2023 |

Un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) est une situation souvent difficile à appréhender pour un employeur et les collaborateurs concernés, car il peut déclencher des suppressions de postes perçues comme brutales. Bien mené, ce type de dispositif peut aussi permettre d’explorer de nouvelles trajectoires de carrière et ainsi faire éclore de formidables transitions professionnelles.

 

Et si ce PSE se transformait donc en opportunité pour vos collaborateurs ? Après tout, plusieurs chemins s’ouvrent à eux dans cette situation, pouvant mener à un avenir professionnel tout aussi radieux, et parfois même encore plus épanouissant. Chez Happy to meet you, on a bien conscience des éléments qui se jouent dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi, mais on sait aussi qu’il peut être le précurseur de très belles histoires !

 

Le soutien psychologique apporté aux équipes

 

Si une entreprise s’engage généralement de façon contrainte sur la voie d’un PSE (pour des raisons souvent économiques), elle n’en reste pas moins responsable quant à l’avenir professionnel de ses équipes. Lorsque qu’un plan de sauvegarde de l’emploi aboutit à des licenciements, l’employeur a un rôle crucial à jouer en matière d’accompagnement pour que cette période de transition soit menée sereinement et permette aux collaborateurs de mieux rebondir. C’est la responsabilité sociale et la marque employeur de l’entreprise qui sont ici en jeu.

 

webinar-restructuration-reduction-effectifs

 

 

Après avoir présenté votre projet de réduction d’effectif et l’explication des raisons économiques auprès de la Dreets et du CSE, l’objectif sera de préserver au maximum l’employabilité de vos équipes en les aidant à retrouver un emploi, et pourquoi pas à évoluer vers une nouvelle aventure professionnelle. Ce pacte entre l’entreprise et les collaborateurs commence par la création d’un environnement de confiance, dans lequel une communication transparente sera indispensable.

Outre la situation de l’entreprise qui est à expliciter, c’est aussi et surtout les dispositifs et les ressources qui sont à disposition des collaborateurs qui doivent être rendus accessibles. Ce dialogue ouvert permettra aux équipes de mieux comprendre et accepter la situation, pour ensuite se projeter vers la suite de leur carrière de façon anticipée et constructive.

 

 

Le reclassement interne des collaborateurs au sein de l’entreprise

 

Eh oui, même dans le cadre d’un PSE, tout n’est pas perdu pour vos équipes, et le licenciement peut parfois être évité. Comment ? En ayant recours à la mobilité interne pour permettre de faire évoluer les employés concernés vers d’autres opportunités professionnelles au sein de votre entreprise !

Des postes peuvent être vacants ou des recrutements en préparation dans d’autres services, ou filiales si votre entreprise fait partie d’un groupe. En analysant les compétences, expériences et motivations des collaborateurs touchés par votre PSE, vous pourriez trouver une adéquation avec certains de vos emplois à pourvoir, et permettre à vos talents internes de construire leur avenir professionnel chez vous.

L’équipe RH a ici un vrai rôle à jouer pour ne rater aucune opportunité, et déployer des dispositifs de formation qui peuvent être nécessaires pour rapprocher les profils en question des attendus des postes que vous avez à pourvoir. Un processus de candidature interne peut alors être déployé, avec tout le suivi et l’accompagnement nécessaire à vos collaborateurs dans une telle démarche.

 

Mettre à leur disposition un service d’outplacement

 

Quand on parle de reclassement externe des collaborateurs, aussi appelé outplacement, l’objectif est ici de permettre aux employés touchés par les suppressions de postes de penser la suite de leur carrière en étant entourés et accompagnés par des professionnels des RH. Après avoir bien analysé le contexte du PSE, un cabinet d’outplacement peut alors intervenir et déployer un point d’information conseil (parfois encore dénommé espace information conseil), c’est-à-dire une présence au sein de votre entreprise pour accueillir, conseiller et aider vos salariés à anticiper leurs actions de réflexion pour la suite de leur parcours.
Mieux encore, si ce dispositif est déployé pendant la période de consultation des partenaires sociaux, il permet aux collaborateurs de se préparer, anticiper leurs démarches et se mettre en action rapidement : une solution idéale pour les aider à être acteur de leur avenir professionnel et leur permettre de trouver une solution de reclassement, avant même que les licenciements ne soient notifiés !

Dans ce cadre, les collaborateurs touchés pourront bénéficier d’un accompagnement complet pour leur permettre de retrouver au plus vite un emploi : conseil en orientation professionnelle, évaluation, aide à la rédaction du CV, préparations aux entretiens, projets de formation, recherche d’opportunités d’emplois, développement du réseau, etc.

Des ressources précieuses et disponibles à la fois en suivi individuel et en ateliers collectifs pour créer une synergie au sein du groupe de collaborateurs concernés.

 

 

Encourager les projets de reconversion professionnelle

 

Si les services d’outplacement aident le plus souvent les collaborateurs à retrouver un poste similaire chez un autre employeur, un licenciement économique peut aussi être le déclencheur d’une toute nouvelle aventure professionnelle. De plus en plus de salariés ont en tête un projet coup de cœur qu’ils n’ont jamais osé lancer concrètement, et le contexte d’un PSE peut très bien être le précurseur d’un changement radical de trajectoire !

 

Ça tombe bien, plusieurs dispositifs peuvent alors être déployés pour permettre à ces personnes d’explorer l’hypothèse d’une reconversion professionnelle :

  • Le CEP : un dispositif d’accompagnement gratuit et individualisé qui permet de construire un projet d’évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d’activité). Cet appui conseil peut être sollicité en dehors du temps de travail (le soir, pendant un congé ou RTT), ou sur le temps de travail si un accord de branche le prévoit. Tout individu en activité peut rechercher un organisme pour en bénéficier : plus d’infos par ici.
  • Le CPF : un dispositif de formation qui permet de bénéficier d’un budget pour financer une formation certifiante, y compris dans le cadre d’une reconversion. Le CPF permet notamment de financer un bilan de compétences, ce qui en fait une ressource phare quand on pense à un changement de trajectoire professionnel. Plus d’infos par ici.

 

Se faire accompagner par un cabinet de conseil RH

 

Un PSE est une étape de vie sensible au sein d’une entreprise car il déclenche tout un ensemble d’interrogations inconfortables. Le gérer totalement en interne peut s’avérer difficile sur le plan humain et émotionnel pour une Direction et une équipe RH, c’est pourquoi l’appui d’un cabinet spécialisé est souvent sollicité.

Grâce notamment à ses spécialistes du recrutement, de l’évaluation et de la reconversion, il est en capacité de jouer différentes cartes qui permettront de dessiner l’avenir professionnel de vos collaborateurs sortants :

  • Aide à la construction du PSE
  • Conseil à la négociation sociale
  • Mise en place d’un Point d’Information Conseil pour les collaborateurs
  • Animation d’un plan de départs volontaires
  • Antenne de reclassement pour repositionner les collaborateurs
  • Évaluation approfondie et plan de formation pour des reclassements internes
  • Bilan de compétences pour évoluer vers de nouvelles perspectives

 

 

Tout autant d’outils qui aideront effectivement votre cabinet partenaire à maximiser les chances de rebond professionnel de vos équipes et vous permettront de les guider efficacement dans cette étape importante de transition professionnelle.

cabinet-rh

Vous souhaitez être accompagné pour mener votre PSE ?

Ces contenus pourraient vous intéresser !

5 critères pour choisir le bon cabinet d’outplacement

Publié le

Lorsqu’il s’agit de gérer l’outplacement de ses collaborateurs, il est essentiel de choisir le bon cabinet pour les accompagner sereinement dans leur transition professionnelle. Un cabinet d’outplacement compétent peut jouer un rôle crucial pour aider vos collaborateurs sur le départ à rebondir rapidement et à retrouver un emploi satisfaisant. Dans cet article, nous allons examiner…

Lire la suite

Comment fonctionne un cabinet d’outplacement ?

Publié le

Pas toujours suffisamment connu du grand public, l’outplacement – ou reclassement – est une solution RH qui permet de réduire les conséquences négatives liées à la perte d’un emploi, en aidant le collaborateur concerné à rebondir sereinement et efficacement sur le plan professionnel. Dans ce nouvel article, nous vous présentons les différents champs d’intervention et…

Lire la suite